14 juin 2015

Aux pays d’Alexandre

             Titre :  Aux Pays d'Alexandre
                   Auteur:  Christian Bilodeau 
                   Editeur:    Editions de la semaine (Québec)            
                   Genre: Roman

Christian Bilodeau

            Alexandre un quadragénaire Québécois dont les descendants étaient venus de France s’apprête à entreprendre un périple en vélo de Dieppe à Marseille en passant par la côte.
           A Paris, dans une brasserie, il est attiré par une jeune femme, elle aussi Québécoise, Vanessa, photographe. Ils décident de reprendre contact une fois au Québec.
          Dans le train qui l’emmène à Dieppe,  Alexandre fait la connaissance d’un vieillard, Raoul, qui a perdu sa famille sous les Nazis et qui en tire une philosophie de sagesse devant la vie.
          Raoul l’héberge le soir même et restera tout au long de sa vie une conscience de sagesse.
          Alexandre est divorcé de Pascale. Ils ont eu Jonathan. Il vit chez sa mère et en veut à son père de les avoir quittés pour Anne, une violoniste, un peu plus jeune qu’Alexandre. Ils resteront 10 ans ensemble. Puis se sépareront.
          Le 1er jour, le périple s’annonce magnifique et le soir, au campement improvisé, une petite fille qui essaie en vain de faire voler son cerf-volant lui demande s’il est venu d’au-delà de l’océan pour faire voler les cerfs-volants.
          Il doit interrompre brutalement son projet. Son fils Jonathan a été victime d’un grave accident. Il lui faut rentrer au Québec et annuler son voyage.
         Il retrouve son fils à l’hôpital avec sa mère, Pascale. D’abord incertaine, la santé de Jonathan semble s’améliorer. Alexandre recontacte Vanessa et assiste au vernissage de son exposition de photos. Il achète une œuvre, vont manger ensemble et passent la nuit. Une nuit d’amour partagé. Mais en la ramenant chez elle, elle est fauchée par une voiture et décède. Le monde d’Alexandre s’effondre. L’œuvre restera comme une "chanson fétiche".
        Il décide pour donner un sens à sa vie de renouer avec son fils et lui propose un voyage à deux chez les Inuits.
        Guidés par Naomi, Amarok puis Bly, ils séjournent quelques jours au pays du froid à la découverte des habitants et de leurs habitudes de vie. A un endroit prévu, ils déposeront des objets chargés de sens pour eux : une bouteille, un bouchon de champagne.
        Jeunes et du même âge, Naomi et Jonathan tombent amoureux et choisiront de vivre ensemble pour finir leurs études.
         Alexandre a des problèmes de cœur qui s’amplifient. Hospitalisé, il dècèdera non sans avoir réussi à se réconcilier avec son fils et le savoir heureux. Il partira en paix.
         Entre temps, le vieux Raoul est mort et a légué à Alexandre sa maison de Dieppe puisqu’il n’avait plus aucun héritier.
        Jonathan et Naomi pourront s’y rendre et entreprendront le même périple à vélo de Dieppe à Marseille en suivant la côte.
        Belle écriture, de l’émotion. Des chutes bien placées. Un roman agréable.
                                --------------------------------------------------
Citations
         "Certains départs font des trous au cœur, aussi grands que le plein d’espérances de certaines arrivées." (p.13)
          "Le seul âge véritable est celui de l’accueil à l’autre, de l’esprit, de la jeunesse de cœur, sans les préjugés qui empêchent de voir l’étendue de l’univers. "(p.51)
           "L’existence est fragile comme une feuille à l’arbre, balayée par les forts vents d’automne. "(p.79)
            "La plus grande tâche pour l’homme n’est pas de refaire le monde, mais de refaire et défaire son monde tout au long de ce fabuleux périple qui mène à soi. "(p.91)
            "Je sais maintenant à quel point l’émotion est nécessaire, qu’elle donne à la vie son intensité, comme les couleurs sur le chevalet du peintre. "(p. 100)
            "J’adore quand on me surprend et qu’on m’amène là où je ne m’attends pas à me retrouver."(p. 110)
                                         ---------------------------------------------
            Brève biographie: Christian Bilodeau a travaillé dans la communication et la gestion culturelle. Il a développé un temps le programme jeunesse Katimavik, genre service social pour les jeunes. Il a surtout mis sur pied la fondation Felix-Leclerc, sur l'Ile d'Orléans. Il y a consacré 10 ans de sa vie.
Poète, il a publié le recueil "Lancer un câble aux étoiles" et récemment le roman "Aux pays d'Alexandre" (La semaine) Québec. Il a pour projet de se consacrer désormais à l'écriture.
                                                     ------------------------------------------------------------------


Aucun commentaire:

Les visiteurs du blog

Publication C.F.B

Publication C.F.B
Pour en savoir plus: "classement thématique" du site